Accueil Réseau électrique 150000 Volts dans les petites rues de Bruxelles !
11 millions de clients alimentent chaque jour l'industrie télecom en Belgique.
TeslaBEL ne reçoit aucune subvention. Aidez-nous à faire face... et à vous aider. Merci !
NB l'ancien n° de compte bnp-fortis n'est plus valable.
Visitez la page facebook de TeslaBEL : https://www.facebook.com/TeslaBEL/

150000 Volts dans les petites rues de Bruxelles ! Imprimer Envoyer
Écrit par Eric   
Mardi, 20 Octobre 2015 19:57
(20/10/15) (21/5/16) Le gestionnaire du réseau électrique belge Elia a décidé de relier les postes de transformation de Ganshoren (av. Charles-Quint) et de Woluwé-St-Lambert (UCL). Il était possible de réaliser cette jonction par une ligne enterrée au milieu des grands boulevards, de manière à ce que le champ magnétique généré par le passage du courant soit assez affaibli à l'intérieur des immeubles riverains. Il s'agit tout de même de 150000 Volts! N'importe quel gouvernement soucieux de la santé de ses concitoyens aurait agi de la sorte.
 
Mais pour des raisons pratiques et économiques sans doute, il a été décidé avec la ministre de l'énergie M.C. Marghem de faire passer cette ligne à travers des rues étroites, et à notre connaissance sans précautions particulières pour baisser le champ (blindage...). Résultat : le gestionnaire Elia lui-même annonce 400 nanotesla au seuil des immeubles, en cas d'utilisation normale (à 30 % de la capacité). Même la valeur-guide de 400 nanotesla, en vigueur à Bruxelles en tout lieu où peuvent séjourner des enfants --à cause de l'augmentation du risque de leucémie infantile, démontrée à partir de cette limite-- peut donc être dépassée.
 
Il n'y a eu ni enquête publique, ni débat démocratique. Juste un arrêté royal mettant les riverains devant le fait accompli. Ceux-ci ont juste reçu une lettre leur annonçant des travaux dans leur rue.
 
Des riverains du quartier Pelletier ont organisé une pétition et préparé le communiqué de presse que voici :
 
COMMUNIQUE DE PRESSE DU COMITE DU QUARTIER PELLETIER Commune de Schaerbeek
Pose d'une ligne à haute tension 150.000 Volts à Schaerbeek et Woluwe Saint Lambert: les riverains inquiets pour leur santé interpellent les pouvoirs publics
La pose d'une nouvelle ligne haute tension enfouie de 150.000 volts est en  cours de réalisation sur les communes de Schaerbeek et Woluwé St Lambert (de Charles-Quint à l'UCL) sans que les riverains n'aient été informés du projet. La mise en service est prévue  début 2016 et pour une durée d'environ 40 ans. Le tracé de la ligne a été établi sans étude d'incidence et  sur base de critères techniques (facilité des travaux, impact sur le trafic routier) et économiques (coût des travaux) sans prendre en compte l'impact sur la santé des riverains.
On ignore généralement qu'une ligne haute tension de cette puissance génère un champmagnétique assez important sur une distance d'environ 10 m de part et d'autres des câbles qui peut avoir un impact sur la santé des riverains quand la ligne passe trop près des habitations. Des études épidémiologiques ont montré un lien statistique significatif entre ce champ magnétique et une augmentation du nombre de cas de certains cancers (leucémie chez les jeunes enfants) et de troubles tels qu'irritabilité, migraines et troubles du sommeil.
En conséquence, des recommandations techniques pour la santé ont été fixées par des comités d'experts internationaux définissant un seuil acceptable de champ magnétique au niveau des habitations de 0,4 micro Tesla. Ces recommandations ont été reprises dans la loi par plusieurs pays européens et en région flamande mais pas encore en région Bruxelloise où il existe un véritable vide juridique.
Le comité de quartier Pelletier, appuyé par une pétition des riverains inquiets pour leur santé, a interpellé  à plusieurs reprises le commanditaire et les autorités publiques  sur les risques, liés au tracé retenu passant dans des rues trop étroites,  qu'une telle  ligne haute tension fait courir aux riverains alors que des tracés alternatifs et sûrs sont disponibles (boulevards, rues avec habitations en retrait).
Il demande donc  aux autorités publiques une révision du tracé, là où c'est encore réalisable, qui permette de respecter ces recommandations. A défaut, il demande de faire prévaloir la santé des habitants sur les considérations purement technico-économiques et  de mettre en place les mesures techniques disponibles  permettant de réduire le champ magnétique et  de se  conformer à ces recommandations comme ce devrait être le cas pour toute nouvelle installation implantée en ville.  
Point de contact: Mr J.F. Roche email: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. GSM: 0495.92.12.32
tract et pétition papier :
 
(18/1/16) La mobilisation citoyenne et les échos dans la presse semblent porter leurs fruits : les communes de Woluwé-St-Lambert et de Schaerbeek ont fait stopper les travaux sur leurs territoires respectifs !
 
(21/5/16) Le comité Haut Woluwé annonce que le Gouvernement Bruxellois a fait stopper à son tour les travaux, et rejeté le plan d'investissement 2016-2020 d'Elia. Et que la ministre de l'Environnement prépare la mise en place de normes pour les radiations non ionisantes pour combler le vide juridique en la matière.
Mise à jour le Samedi, 21 Mai 2016 13:30