Un débat très animé, organisé par notre regretté Pierre Debeffe à Aubange en 1993, est à l’origine de notre association. Jean-Marie Danze et Daniel Comblin, experts scientifiques en ligne haute tension faisaient face à ceux d'Electrabel. Concernés par des lignes à haute tension, Pierre Debeffe à Aubange et Jean Delcoigne à Frasnes-lez-Anvaing restèrent ensuite en contact. Ils créèrent deux ans plus tard l’association Teslabel, dont le nom rappelle l’unité de champ magnétique et la Belgique, mais diront certains, est aussi une allusion au distributeur historique d’électricité… et du champ magnétique associé. Visitez aussi notre page facebook facebook.com/TeslaBEL


Médecins et thérapeutes conscients de la pollution électromagnétique Imprimer Envoyer
Écrit par Eric   
Jeudi, 07 Mars 2019 23:09

(7/3/19-20/3/19) Un appel à l'attention du corps médical vient d'être lancé. Les médecins, dentistes, thérapeutes, infirmiers... sont invités à signer une pétition demandant la protection de la population contre les rayonnements électromagnétiques.

www.hippocrates-electrosmog-appeal.be

Les médecins et autres professionnels de la santé qui signent l'appel demandent au gouvernement de faire appliquer le principe de précaution afin de protéger toute la population, y compris les personnes les plus vulnérables (1). Les signataires rencontrent de plus en plus de personnes souffrant de troubles physiques potentiellement liés à l'exposition aux rayonnements électromagnétiques.
 
De leur côté, les patients électrosensibles disposent par la même occasion d'une liste de soignants ayant le courage de reconnaître l'existence d'un problème avec les champs électromagnétiques artificiels, alors que pour l'Ordre des médecins, il n'y a aucun problème avec les intensités actuelles. Beaucoup de médecins utilisent eux-mêmes des émetteurs wi-fi, dect, smartphone etc. dans leur cabinet. Les hôpitaux sont de véritables fours à micro-ondes à ciel ouvert, avec du wi-fi gratuit à chaque étage et encore des antennes-relais sur le toit, ce qui représente un frein pour les électrosensibles qui désirent se faire soigner. Les initiateurs et les signataires de l'appel sont peut-être plus attentifs à ce problème, à mon avis.
 
Sur leur site, vous pouvez trouver une version imprimable de l'appel, à distribuer à votre médecin, dentiste, aide-soignant(e), kiné, et à votre entourage. Ce qui devrait aider à répandre l'information et augmenter le nombre de signataires.
(1) NB parmi ces personnes vulnérables, certains sont conscients qu'ils subissent des champs électromagnétiques artificiels contre leur gré, dans leurs déplacements et même dans leur propre habitation. Il s'agit d'une atteinte violente à la Constitution, qui prévoit un Environnement sain pour tous !
Mise à jour le Mercredi, 20 Mars 2019 23:58